accueil médicaments Clomiphène, posologie et contre-indications.
 
   



Clomiphène, posologie et contre-indications.

 


Noms commerciaux:
Clomid.


Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
On utilise le clomiphène dans les cas d'infertilité, chez les femmes, pour provoquer l'ovulation, et parfois chez les hommes pour stimuler la production de sperme.

Posologie habituelle
Lors d'un premier traitement on doit prendre 50 mg par jour durant 5 jours à partir du 5 ème jour du cycle ou de n'importe quand si on n'a pas de menstruations. Le traitement peut être répété à intervalles de 4 semaines durant quelques cycles. Près de 75% des grossesses consécutives à l'usage de ce médicament surviennent durant les 3 premiers mois de traitement au dosage de 50 à 100 mg.

Si on ne peut provoquer d'ovulation avec 50 mg, on augmentera la dose à 100 mg, mais on ne recommande pas un dosage plus élevé.

Contre-indications
On ne devra pas employer le clomiphène si on présente des saignements vaginaux d'origine indéterminée ou des fibromes à l'utérus, si on souffre de thrombophlébite, de maladie avancée du foie, de maladie de la glande thyroïde ou de dépression mentale, si on a déjà fait une réaction allergique au médicament et durant la grossesse. On devrait l'utiliser à très faible dosage ou en différer l'administration en présence de kystes aux ovaires.

Effets secondaires possibles
L'effet secondaire le plus fréquent est l'apparition de bouffées de chaleur. On peut aussi expérimenter un engorgement des seins, de la constipation ou de la diarrhée, une augmentation d'appétit et un gain de poids, parfois une perte de poids, des nausées, des vomissements, des menstruations abondantes, un besoin d'uriner souvent, une perte de cheveux, des étourdissements, des vertiges, des maux de tête, de la dépression, de la nervosité, de l'insomnie, de l'agitation, de la fatigue.



Ces effets secondaires sont rares et n'empêchent habituellement pas de continuer le traitement. L'effet le plus sérieux, mais lui aussi rare, est l'apparition de kystes aux ovaires; cela se manifeste par des gonflements et des douleurs pelviennes et demande que le traitement soit interrompu jusqu'à ce que les ovaires reprennent leur taille normale.

Les problèmes hépatiques sont possibles; ils provoqueront un jaunissement de la peau et des yeux. La toxicité oculaire se manifestera par un embrouillement de la vision, une difficulté à voir, une sensibilité à la lumière et une vision double; il peut aussi y avoir formation de cataractes. Tous ces effets demandent une consultation médicale.

Interactions médicamenteuses
On ne connaît pas d'interactions médicamenteuses au clomiphène.

Précautions
Avant un traitement au clomiphène, on devra subir un examen des organes génitaux et une évaluation de la fonction hépatique. L'examen des organes génitaux sera répété à chaque cycle pour éliminer la possibilité de grossesse et pour évaluer la présence ou l'absence de kystes aux ovaires.

Il serait aussi recommandable de se donner les moyens pour déterminer s'il y a eu ovulation, par la prise de la température basale, la détermination du taux d'hormones sécrétées ou par d'autres méthodes.

La somnolence et les problèmes visuels parfois consécutifs à l'usage du clomiphène peuvent nuire à la conduite automobile ou à l'utilisation de machines demandant de la précision.

Finalement, on prendra le médicament toujours au même moment de la journée, et si on l'oublie, on l'absorbera dès qu'on s'en souvient. Si on oublie plus d'une prise, on devrait contacter son médecin.

Alternatives
L'absence d'ovulation est un phénomène qui survient parfois de façon occasionnelle et parfois plus régulièrement; elle peut être reliée à différents facteurs. Certaines pathologies en sont parfois responsables: le diabète avancé, la malnutrition (entre autres dans l'anorexie), l'obésité.

L'usage prolongé de la contraception orale en est relativement souvent responsable. Plusieurs recherches ont aussi permis d'établir un rapport entre infertilité et grande activité physique. Le stress et d'autres facteurs psychologiques peuvent également être impliqués; une aide thérapeutique peut alors s'avérer utile. Finalement certains chercheurs soupçonnent divers polluants d'avoir aussi leur part de responsabilité .

On devra, avant d'envisager un traitement chimique, investiguer ces différents aspects de la question. On pourra aussi chercher du côté des approches "douces" qui conçoivent le corps en fonction de ses équilibres et qui disposent d'outils possédant moins d'effets secondaires.

Jugement global
L'usage du clomiphène donne les résultats suivants: il provoque l'ovulation chez 70% des femmes qui l'utilisent et une grossesse chez 40% d'entre elles; 20% des grossesses induites par ce médicament se termineront cependant par une fausse-couche, et lorsque la grossesse arrive à terme, on se trouve souvent face à des jumeaux (dans 8% des cas, c'est-à-dire 6 fois plus que la normale).

On croyait auparavant que ce médicament ne produisait pas d'effets sur le foetus, mais on réalise qu'il est complètement éliminé seulement après 6 semaines et que des malformations congénitales lui sont associées. Le rapport de causalité n'est cependant pas encore clairement établi, non plus que la fréquence exacte de ces événements.


 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert