accueil médicaments Cyclobenzaprine, posologie et contre-indications.
 
   



Cyclobenzaprine, posologie et contre-indications.

flexeril  


Nom commercial:
Flexeril.

Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
La cyclobenzaprine est un relaxant musculaire qu'on utilise pour soulager les spasmes des muscles de l'appareil locomoteur (ces muscles sont attachés aux os et servent à les mouvoir), lorsque ces spasmes ne sont pas d'origine neurologique.

Posologie habituelle
On prend généralement 20 à 40 mg par jour en 2 à 4 prises. On ne doit pas dépasser 60 mg par jour, et le traitement durera quelques jours jusqu'à un maximum de 2 ou 3 semaines.

Contre-indications
Certaines conditions interdisent l'usage de la cyclobenzaprine. Ce sont l'hyperthyroïdie, l'insuffisance cardiaque congestive, les troubles du rythme cardiaque, l'hypersensibilité au produit ou aux antidépresseurs et probablement la grossesse et l'allaitement.

La rétention urinaire et le glaucome demandent qu'en se fasse suivre de plus près par son médecin si on décide d'utiliser ce médicament. On devra aussi observer un intervalle de 15 jours entre la prise de ce médicament et celle de Marplan, de Nardil et de Parnate, pour éviter une crise hypertensive. Enfin, on ne recommande pas son utilisation avant l'âge de 15 ans.


Effets secondaires possibles
Ils sont nombreux, les plus courants étant la somnolence, la sécheresse de la bouche, les étourdissements et la constipation. On a observé aussi les effets secondaires suivants, dont certains peuvent demander un arrêt du traitement: l'accélération cardiaque, la faiblesse, les douleurs à l'estomac, une altération des perceptions sensorielles, un goût désagréable, un embrouillement de la vision et de l'insomnie.

Quand ces symptômes surviennent, il faut contacter son médecin. Parfois, les gens qui l'utilisent manifestent de la transpiration exagérée, des douleurs musculaires, de la difficulté à respirer, des douleurs abdominales, une sensation d'épaississement de la langue, des tremblements, une douleur aux articulations, de l'euphorie, de la nervosité, de la désorientation, de la confusion, des maux de tête, de la rétention urinaire, une incoordination des mouvements, des démangeaisons et de l'impuissance ou autres problèmes sexuels.

De plus, à cause de sa proche parenté avec l'amitriptyline, la cyclobenzaprine pourrait présenter les mêmes effets secondaires que celle-ci, bien que tous ne se soient pas manifestés en pratique.

Interactions médicamenteuses
La cyclobenzaprine peut augmenter l'action et les effets secondaires des antiparkinsonniens, des antidépresseurs, de certains anti­ spasmodiques, des tranquillisants, des somnifères, des narcotiques, des antipsychotiques, de certains antihistaminiques et décongestionnants, en fait de tous les médicaments ayant un effet sédatif. Par ailleurs, elle diminue possiblement l'effet de la guanéthidine et de la réserpine.

Précautions
La cyclobenzaprine peut causer de la sédation et rendre hasardeuses la conduite automobile et l'utilisation de machines demandant de l'attention et de la précision; la consommation d'alcool augmente ses effets sédatifs. Ce médicament ne devrait pas être utilisé plus de 2 ou 3 semaines.

Alternatives
La cyclobenzaprine ne devrait jamais être utilisée comme seule thérapeutique pour soulager les spasmes musculaires. On l'alliera de préférence à du repos et aussi éventuellement à de la physiothérapie ou son équivalent. On pourra aussi ajouter les mesures qu'on applique au traitement de la douleur.

Jugement global
Bien que la cyclobenzaprine semble avoir une action sur les muscles, on ne sait pas trop si celle-ci est liée à l'effet tranquillisant, à l'effet relaxant musculaire ou bien à l'effet placebo du médicament... Par contre, on connaît à ce médicament une liste impressionnante de contre-indications et d'effets secondaires dont plusieurs sont graves.

C'est un médicament potentiellement dangereux qui ne présente pas suffisamment d'avantages thérapeutiques pour en justifier l'utilisation; on lui préférera les approches non chimiques ou, si on tient à utiliser un médicament, d'autres relaxants musculaires potentiellement moins dangereux, mais dont l'efficacité reste aussi peu certaine...



 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert