accueil médicaments Dimenhydrinate, posologie et contre-indications.
 
   



Dimenhydrinate, posologie et contre-indications.

dimenhydrinate  


Nom commercial:
Deca-Hydrinate, Dramamine, Geridrinate, Gravol, Nauseatol, Novodimenate, Travamine.

Ordonnance non requise

Indications thérapeutiques
Le dimenhydrinate est utilisé dans la prévention et le traitement des nausées et vomissements associés au mal des transports. On l'utilise aussi parfois pour le traitement des nausées et vomissements reliés à la consommation d'autres médicaments, à la maladie de Ménière, au mal des radiations et après une anesthésie.

Posologie habituelle
Pour prévenir le mal des transports, la dose est de 50 à 100 mg une demi-heure avant le départ et cette dose peut être répétée aux 4 heures. Pour prévenir le mal des rayons, la dose est de 100 mg une demi à une heure avant le traitement puis une heure et demie et 3 heures après le traitement, en suppositoire ou en injection.

Le dimenhydrinate est plus efficace s'il est pris de façon préventive plutôt qu'après le début des nausées ou vomissements.

Les comprimés sont bien absorbés et peu coûteux; par contre les suppositoires s'avéreront utiles dans le cas où on veut intervenir alors que les vomissements sont déjà commencés.


Contre-indications
On ne devrait pas utiliser ce médicament si on y a déjà fait une réaction allergique. Il faut consulter son médecin avant d'en prendre si on souffre de glaucome, de prostatisme ou d'épilepsie. Son usage durant la grossesse n'est pas recommandé ni probablement durant la période d'allaitement.

Effets secondaires possibles
Les effets secondaires les plus fréquents sont de la somnolence, de la lassitude et parfois de la sécheresse de la bouche. On peut aussi expérimenter de l'incoordination motrice, des palpitations, des étourdissements et de l'hypotension. On devra cesser le médicament si se produisent des nausées ou de l'excitation.

L'intoxication au dimenhydrinate est possible; elle est caractérisée par la présence d'une pupille dilatée, le visage rouge, de l'excitation, des hallucinations, de la confusion et une incoordination qui peuvent évoluer jusqu'à la mort; elle doit être traitée immédiatement en milieu hospitalier.

Interactions médicamenteuses
Le dimenhydrinate pourrait augmenter les effets des tranquilli­ sants, des antihistaminiques, des antidépresseurs et des somnifères. S'il est pris avec certains antibiotiques utilisés en milieu hospitalier, on court plus de risques d'effets secondaires toxiques au niveau de l'oreille.

Précautions
A cause de l'effet possible d'assoupissement, on devra user de prudence dans l'utilisation de véhicules automobiles ou de machines demandant de la précision.

Les personnes âgées sont plus sensibles à cet effet; les hommes âgés peuvent aussi développer une difficulté à uriner qu'ils devraient rapporter à leur médecin.

Les personnes souffrant de désordres convulsifs devraient utiliser ce médicament avec prudence; il peut en effet y avoir une augmentation du risque de convulsions.

Alternatives
Les nausées et vomissements peuvent accompagner plusieurs situations et plusieurs maladies. Celles qu'on essaie de traiter sans l'aide du médecin sont habituellement liées soit à l'indigestion soit au mal des transports.

Lorsqu'elles sont liées à l'indigestion, on ne devrait pas essayer d'enrayer les nausées; leur origine est simple, et un ou des épisodes de vomissements devraient réussir à éliminer les symptômes. Dans le mal des transports, il s'agit d'un désordre de l'équilibre.

Certaines pratiques peuvent aider à diminuer le besoin de recourir à la médication, bien que son usage occasionnel ne présente pas de dangers réels. On devrait donc, au cours d'un voyage,

•  prendre soin de toujours avoir quelque chose dans l'estomac; donc, de préférence, absorber plusieurs repas légers riches en hydrates de carbones plutôt qu'un repas lourd;

•  éviter les graisses et les fritures; même leur odeur peut être incommodante;

•  se détendre; la nausée comporte souvent une composante psychogénique sur laquelle on peut jouer. La tension rend plus susceptible aux nausées alors que la détente accroît la sensation de bien-être et diminue le risque de vomissements.

Durant la grossesse, il est recommandable de suivre ces conseils; il semble en effet qu'il existe un lien entre l'usage du dimenhydrinate et certaines malformations congénitales.

Jugement global
Le dimenhydrinate reste un médicament utile, mais dont l'usage ne devrait être qu'occasionnel. Des nausées ou des vomissements chroniques doivent être investigués pour en déterminer la cause et instaurer si possible un traitement plus spécifique.

Bien qu'on l'ait longtemps utilisé pour diminuer les vomissements post-opératoires et dans la maladie de Ménière, il existe maintenant d'autres médicaments plus efficaces.

Si on a à utiliser le dimenhydrinate, on devrait savoir qu'il est commercialisé sous différents noms. Celui de Gravol est le plus connu, souvent aussi le plus cher, alors que les autres sont tout aussi efficaces à moindre coût.



 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert