accueil médicaments Diphénoxylate, posologie et contre-indications.
 
   



Diphénoxylate, posologie et contre-indications.

 


Nom commercial:
Dhamotil.

Ordonnance écrite requise

Indications thérapeutiques

Le diphénoxylate est utilisé comme aide dans le traitement de la diarrhée.

Posologie habituelle

Pour un adulte, on recommande de prendre de 2,5 à 5 mg 3 ou 4 fois par jour au début de la diarrhée puis de diminuer la dose à 2,5 mg 2 ou 3 fois par jour.

Aux enfants, on peut donner les quantités suivantes, selon l'âge:

2-4 ans: 2 mg (4 ml) 3 fois par jour

5-8 ans: 2 mg (4 ml) 4 fois par jour

9-12 ans: 2 mg (4 ml) 5 fois par jour

II est préférable de ne pas utiliser les comprimés avant l'âge de 12 ans.

Il est recommandé de prendre le médicament avec de la nourriture s'il provoque de l'irritation de l'estomac.

Le traitement devrait être poursuivi de 24 à 36 heures avant de conclure à son inefficacité.

Contre-indications
On ne devra pas utiliser de diphénoxylate si on souffre de colite sévère, si la diarrhée origine d'un traitement aux antibiotiques, si on est affecté d'une jaunisse ou si on a déjà fait une allergie à ce produit. On l'évitera aussi durant un traitement et 14 jours après la fin d'un traitement avec le Marplan, le Nardil ou le Parnate.


Les conditions suivantes demandent qu'on se serve de ce médicament avec plus de précautions, et probablement à plus faible dosage: la maladie d'Addison, une maladie de la vésicule biliaire, une insuffisance hépatique ou respiratoire, de l'hypothyroïdisme, une obstruction urinaire ou si on est déshydraté.

On évitera son emploi durant la grossesse et l'allaitement et chez les enfants de moins de 2 ans; on ne connaît en effet pas son effet sur le foetus, on sait qu'il passe dans le lait et les jeunes enfants sont très sensibles à son action sur la respiration.

Effets secondaires possibles
Les effets secondaires les plus courants sont la somnolence et la constipation. On peut aussi expérimenter des nausées, des vomissements, des étourdissements, un embrouillement de la vue, de la fièvre, de la difficulté à uriner et une perte d'appétit.

Tous ces effets n'empêchent habituellement pas de continuer le traitement, à moins qu'ils soient trop graves ou qu'ils soient alliés à une sensation de ballonnement dans l'abdomen; dans ce cas, on doit contacter immédiatement son médecin.

On devrait aussi le consulter si se produisent des douleurs à l'estomac, de l'oedème, des maux de tête, une réaction d'allergie (avec éruption cutanée et démangeaisons) ou des signes de surdosage (une respiration faible, de la léthargie, de l'excitation, des pupilles fermées, une perte de conscience).

Interactions médicamenteuses
Les médicaments suivants augmentent la somnolence et les risques de ralentissement de la respiration par le diphénoxylate: les anesthésiques, les antidépresseurs, les antihistaminiques, les tranquillisants et les médicaments contre l'épilepsie.

S'il est employé en même temps que certains antihistaminiques, que les antidépresseurs, les antiparkinsonniens et certains médicaments antispasmodiques (dicyclomine, propanthéline...), il peut survenir une paralysie intestinale.

Précautions
Le diphénoxylate peut éventuellement induire une dépendance s'il est pris à forte dose; bien que cet effet soit rare, on évitera d'en prendre plus que les quantités prescrites.

Il est possible qu'on développe une certaine tolérance à l'action de ce médicament; on devrait consulter son médecin si on semble avoir besoin de doses plus fortes pour obtenir le même effet.

On évitera de l'associer à d'autres médicaments pouvant causer de la dépendance; de plus, on aura avantage à en réduire les doses progressivement après un usage prolongé.

Le diphénoxylate ne diminue pas nécessairement la perte de liquides et d'électrolytes qui accompagnent la diarrhée; on préviendra la déshydratation en buvant beaucoup d'eau, de jus et/ou d'eau de riz.

Chez les enfants, on observe une réponse variable et plus de risque de toxicité car les signes de déshydratation sont masqués par ce médicament.

Jugement global

Le diphénoxylate est un médicament utile et efficace qui soulage les symptômes de la diarrhée; il n'en règle cependant pas la cause et devrait toujours être accompagné de mesures visant à contrer la déshydratation. Il a un effet constipant important.



 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert