accueil médicaments Méprobamate, posologie et contre-indications.
 
   



Méprobamate, posologie et contre-indications.

méprobamate  


Nom commercial:
Equanil, G-Mepro, Lan-Dol, Méditran, Mep-E, Meprospan-400, Miltown, Néo-Tran, Novomepro, Quietal.

Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
Le méprobamate est surtout utilisé pour diminuer la tension et l'anxiété. On s'en sert aussi parfois pour induire le sommeil.

Posologie habituelle
Pour les adultes, la dose efficace est de 400 mg prise 3 ou 4 fois par jour; on ne doit pas dépasser les 2 400 mg par jour. La dose efficace contre l'insomnie est de 800 mg.

L'effet du méprobamate commence à se faire sentir 1 ou 2 heures après l'ingestion.

Contre-indications
Les gens ayant déjà fait une réaction allergique au méprobamate ou au carisoprodol ne devront pas prendre ce médicament. Les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique n'utiliseront que des doses plus faibles, alors que celles souffrant d'épilepsie exigeront une surveillance médicale étroite; le médicament peut en effet précipiter les crises épileptiques.

Les femmes enceintes ne devraient jamais prendre de méprobamate tout au cours de leur grossesse. On retrouve aussi le méprobamate à forte concentration dans le lait maternel; il est donc probablement préférable de s'abstenir de l'utiliser durant la période d'allaitement. On ne devrait pas donner de méprobamate aux enfants de moins de 6 ans.


Effets secondaires possibles
Le méprobamate cause fréquemment des étourdissements, de la somnolence et de l'incoordination. Moins souvent, se manifesteront des maux de tête, de la difficulté à parler, de la faiblesse des membres, des nausées, des vomissements, de la diarrhée, de l'euphorie et de l'allergie (avec démangeaisons et urticaire) qui peuvent demander d'arrêter le médicament.

On peut aussi trouver de l'hypotension et, chez les personnes prédisposées, des convulsions. Plus rarement pourront se produire un embrouillement de la vue, une accélération cardiaque ou des palpitations, une syncope, de l'excitation, une réaction allergique fatale, une altération de la moelle osseuse et du sang (on peut alors expérimenter des maux de gorge, de la faiblesse, une facilité à faire des bleus); toutes ces réactions sont graves et demandent qu'on arrête immédiatement de prendre ce médicament et qu'on consulte son médecin.

Interactions médicamenteuses
Le méprobamate augmente l'effet sédatif des autres tranquillisants, des somnifères, des antidépresseurs et des antihistaminiques. Il diminue l'effet des anticoagulants oraux, des oestrogènes, des contraceptifs oraux. Pris en même temps que les anticonvulsivants, le méprobamate peut modifier l'allure des crises convulsives; on devra surveiller de près l'effet de cette combinaison.

Précautions

•  De grandes quantités de café, de thé et de colas peuvent réduire l'action calmante de ce médicament.

•  Le méprobamate peut causer de la somnolence et entraver la bonne utilisation des véhicules automobiles et des machines demandant de l'attention.

•  L'effet sédatif est diminué quand il y a abus chronique d'alcool.

•  L'alcool augmente l'effet de somnolence du méprobamate.

— Le méprobamate peut provoquer un phénomène de tolérance et une dépendance physique et psychologique, après un usage prolongé. On a observé ces effets même après l'arrêt de doses aussi peu élevées que 1,6 g par jour. Un arrêt brusque de ce médicament peut donc provoquer une réaction de sevrage qui se manifeste par de l'anxiété, de l'insomnie, des tremblements et des troubles gastro-intestinaux. Pour en réduire l'importance, on aura avantage à cesser progressivement le médicament.

Alternatives
L'anxiété, la nervosité et la tension sont des symptômes. Ils existent à des intensités différentes. L'anxiété qui peut être aidée par l'em­ ploi d'un tranquillisant s'appelle anxiété situationnelle; elle se manifeste en période de crise, par exemple lorsqu'on perd un être cher, quand on doit déménager, lorsqu'on a à affronter une situation financière difficile, un travail stressant... les exemples sont faciles à trouver.

Une nouvelle situation demande une adaptation et peut souvent susciter de l'inquiétude... jusqu'à ce qu'on trouve un équilibre ou une solution au problème. Un tranquillisant peut aider à traverser ces périodes difficiles; il ne remplace cependant pas l'adaptation ou la solution du problème; il ne fait que masquer la situation difficile.

Parfois aussi, l'inquiétude et la tension s'accumuleront petit à petit et deviendront une angoisse diffuse et continue, qui peut requérir alors un traitement plus approfondi.

Il est certain qu'on aura avantage à trouver d'où origine la nervosité (ce n'est pas toujours évident) et à voir comment et dans quelle mesure on peut corriger la situation. Certains outils peuvent être une aide précieuse: une méthode de relaxation peut contribuer à maîtriser la nervosité et donner le calme nécessaire pour stimuler une nouvelle approche de la situation. Parfois une thérapie psychologique sera nécessaire et positive.

Parfois aussi des changements au niveau du quotidien (un meilleur partage des tâches ménagères, une pause au travail...) joueront un rôle positif. En résumé, l'action directe sur le concret de la vie ne sera jamais remplacée par une pilule, et les outils mentionnés plus haut peuvent aider à avoir plus de prise sur la vie et ses émotions, peuvent aider à affronter les aléas du quotidien sans "perdre les pédales". Les médicaments, par contre, peuvent servir à fuir et à "se mettre la tête dans le sable".

Jugement global
Le méprobamate a depuis déjà plusieurs années été remplacé par des médicaments possédant moins de risques d'utilisation; c'est à la famille des benzodiazépines qu'on recourt maintenant plutôt qu'au méprobamate lorsqu'on doit prendre un tranquillisant. D'ailleurs, le méprobamate perd son efficacité après un usage prolongé.


 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert