accueil médicaments Métronidazole, posologie et contre-indications.
 
   



Métronidazole, posologie et contre-indications.

Métronidazole  


Nom commercial:
Apo-Métronidazole, Flagyl, Néo-Tric, Novonidazol, Trikacide.

Ordonnance requise

Indications thérapeutiques
Le métronidazole détruit les protozoaires, une sorte de micro­organismes, et s'emploie tout spécialement dans le traitement de l'infection vaginale à trichomonas. Il ne faut pas entreprendre ce traitement sans que le trichomonas ait été formellement identifié, car certaines autres infections vaginales qui ressemblent à la trichomoniase peuvent être aggravées par ce traitement.

Posologie habituelle
Le métronidazole se présente sous forme de comprimés oraux, de comprimés vaginaux et de crème vaginale. Dans les cas de trichomoniase vaginale, le partenaire sexuel masculin doit aussi être traité vu qu'il héberge fréquemment des micro-organismes dans son urètre, même s'il n'éprouve aucun symptôme; s'il n'est pas traité, il peut constituer une source de réinfection.

Le traitement de la femme se fait par voie orale, à raison de 250 mg trois fois par jour par la bouche pendant 7 à

10 jours. Pour diminuer les risques d'effets secondaires, une autre façon de procéder est de prendre huit comprimés de 250 mg en une dose unique; le traitement est alors aussi efficace. La voie vaginale est aussi parfois utilisée en plus; le traitement consiste à insérer un comprimé vaginal au coucher ou un applicateur de crème vaginale une ou deux fois par jour pendant 10 jours.

Pour sa part, l'homme doit prendre les comprimés oraux de 250 mg deux fois par jour pendant 7 jours. Les comprimés oraux sont mieux tolérés quand ils sont ingérés avec les repas.


Contre-indications

II faut éviter le métronidazole lorsqu'on est allergique à ce produit. Le métronidazole entraîne des effets mutagènes chez les animaux;

11 faut donc éviter à tout prix d'en prendre pendant le 1 er trimestre de la grossesse ou quand une femme essaie de devenir enceinte; plus tard dans la grossesse, on ne devrait y recourir qu'après avoir épuisé toutes les autres mesures.

Les personnes qui ont déjà eu des maladies du sang ou des troubles neurologiques devraient éviter ce médicament.

Le métronidazole passe dans le lait maternel et il vaut donc mieux l'éviter pendant la période d'allaitement.

Effets secondaires possibles
Le métronidazole a été, il y a quelques années, au centre d'une importante controverse aux Etats-Unis; un groupe de consommateurs a mené une campagne importante pour en faire interdire la vente vu qu'il provoquait du cancer chez les animaux. Même si le gouvernement américain s'est refusé à cette action, l'incertitude demeure sur ses possibilités d'avoir des effets cancérigènes.

Les effets secondaires graves sont rares avec le métronidazole; quand ils surviennent, il faut contacter son médecin. L'allergie peut se manifester localement, par une augmentation de l'irritation vaginale, ou systémiquement par une éruption cutanée, de l'urticaire et des démangeaisons. Certaines personnes peuvent voir le nombre de leurs globules blancs diminuer, ce qui se traduit par une tendance à faire des infections et d'autres symptômes.

Des atteintes nerveuses surviennent parfois, avec des engourdissements, des convulsions, une maladresse générale. Une infection de la bouche et de la langue peuvent se produire. Certaines femmes souffrent d'infection de la vessie et ont plus de difficultés avec leurs hémorroïdes.

D'autres effets, moins graves, requièrent une consultation médi­cale s'ils deviennent trop embêtants : goût métallique dans la bouche, baisse du désir sexuel, diarrhée, nausées, vomissements et perte d'appétit, constipation, sécheresse de la bouche et céphalées. L'urine devient souvent plus foncée pendant le traitement au métronidazole.

Interactions médicamenteuses

Le métronidazole augmente l'effet des médicaments anticoagulants. Il augmente considérablement l'action du disulfiram (Antabuse).

Précautions
Le traitement doit être suivi au complet même si les symptômes disparaissent. Quand une dose de médicament est oubliée, la reprendre dès que possible; si on ne s'en souvient qu'au moment de la prise de la dose suivante, laisser tout simplement tomber cette dose.

II vaut mieux s'abstenir de relations sexuelles durant le traitement, pour éviter les réinfections.

Le métronidazole peut causer de la somnolence; il vaut donc mieux éviter de prendre en même temps des barbituriques ou autres sédatifs. Très souvent, ce médicament provoque des réactions assez prononcées à l'ingestion d'alcool: nausées, crampes d'estomac, vomissements, maux de tête et bouffées de chaleur; mieux vaut donc éviter l'alcool ou si l'on tient à en prendre, y aller fort prudemment pour observer ses réactions.

Comme il arrive qu'un deuxième traitement soit nécessaire, il faut attendre au moins 10 jours avant de recommencer avec le métronidazole et il est important que le médecin fasse faire un décompte des globules blancs avant ce nouveau traitement.

Alternatives
Même quand une infection vaginale s'est déjà installée, il est toujours utile d'appliquer les mesures générales qui peuvent aider à éviter les vaginites.

Jugement global
A cause de ses effets potentiellement cancérigènes et mutagènes, le métronidazole ne devrait être employé qu'en dernier ressort, quand les autres mesures n'ont pas fonctionné.

L'infection vaginale à trichomonas est souvent difficile à vaincre, avec ou sans métronidazole; et ce type d'infection traduit fréquemment un affaiblissement de l'organisme par une maladie chronique comme le diabète, une condition physiologique particulièrement exigeante comme la grossesse, ou une hygiène de vie déficiente.

Le traitement au métronidazole par voie vaginale est beaucoup moins efficace que par voie orale; il n'est même pas sûr qu'il ajoute quoi que ce soit au traitement oral, quand on le fait en même temps que lui.

 



 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert