accueil médicaments Œstrogènes vaginaux, posologie et contre-indications.
 
   



Œstrogènes vaginaux, posologie et contre-indications.

   


Noms commerciaux:
Dienestrol, Oestrilin, Prémarine.

Ordonnance requise
Les oestrogènes s'emploient sous forme de crème vaginale principalement dans le traitement symptomatique de la vaginite survenant après la ménopause et après certains types de chirurgie gynécologique.

Dans les années qui suivent la ménopause, la muqueuse vaginale s'amincit considérablement et devient fragile; au cours des rapports sexuels, si la lubrification n'est pas suffisante, il en résulte une irritation plus ou moins importante.

Les oestrogènes employés dans le vagin sont rapidement absorbés dans le courant sanguin et ils y agissent de la même façon que les oestrogènes pris par voie orale; nous référons donc les lectrices au texte sur les oestrogènes, page 303, pour connaître les contre-indications, effets secondaires possibles, interactions médicamenteuses et précautions concernant ces produits.

Posologie habituelle
Les oestrogènes vaginaux se présentent sous forme de crème ou de comprimés vaginaux. Ils s'emploient de façon cyclique, c'est-à-dire vingt et un jour par mois suivis d'une période de repos de sept jours. Au début du traitement, on emploie de 2 à 4 g de crème par jour en une ou deux applications; par la suite, il s'agit de trouver la dose la plus basse qui fournira l'effet recherché.

La crème s'emploie de préférence au coucher, pour lui permettre un meilleur contact avec toute la muqueuse vaginale; il peut être utile de porter une serviette hygiénique pour absorber les sécrétions qui sont alors augmentées.

Alternatives
Les femmes qui souffrent de sécheresse vaginale peuvent utiliser un lubrifiant hydrosoluble comme le K-Y, qui ne présente aucun danger. Les crèmes vaginales contraceptives peuvent aussi jouer le même rôle. Par ailleurs, il semble bien que les femmes qui ont une activité sexuelle régulière et épanouissante n'éprouvent pas ce genre de difficultés; quand l'excitation sexuelle est suffisante, la lubrification ne manque pas, quel que soit l'âge.

Jugement global
Tout comme pour les oestrogènes de remplacement pris par la bouche, les oestrogènes vaginaux présentent des dangers importants. Ces dangers sont cependant moins grands

-si le traitement est discontinu (trois semaines avec crème, une sans crème);

-si les doses d'oestrogènes employées sont faibles;

-si le traitement est poursuivi pour des périodes courtes.

 



 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert