accueil médicaments Orphénadrine, posologie et contre-indications.
 
   



Orphénadrine, posologie et contre-indications.

   


Noms commerciaux:
Disipal, Norflex.

Ordonnance non requise

Indications thérapeutiques
On utilise l'orphénadrine pour le soulagement du spasme aigu des muscles squelettiques (ceux qui sont impliqués dans le mouvement). On recommande habituellement de l'associer à des analgésiques ou des corticostéroïdes et de la physiothérapie. On emploie parfois l'orphénadrine dans la maladie de Parkinson.

Posologie habituelle
Pour un adulte, on emploie 100 mg deux fois par jour. Si on oublie de prendre une dose, on peut le faire si on est à plus d'une heure de la prochaine dose, sinon on laisse faire.

Contre-indications
On évitera l'orphénadrine si on y a déjà fait une réaction allergique, durant la grossesse (en particulier pendant les 3 premiers mois) et durant la période d'allaitement; la sécurité du médicament à ces moments n'a pas été établie. Son utilisation n'est pas non plus recommandée si on souffre d'hypertrophie de la prostate, de glaucome, de maladie cardiaque, d'obstruction du système digestif, de rétention urinaire, d'ulcère avec obstruction et de myasthénie grave.

Effets secondaires possibles
L'effet secondaire le plus fréquent est la sécheresse de la bouche. Peuvent aussi apparaître, sans qu'il soit nécessaire d'interrompre le traitement: de l'embrouillement de la vue, de la constipation, une difficulté à uriner, des étourdissements, de la somnolence et de la léthargie.

On devra cependant contacter son médecin si on expérimente de la confusion, une accélération ou une irrégularité du rythme cardiaque, des maux de tête, une sensation de légèreté dans la tête, des nausées, des vomissements, de la nervosité, des malaises à l'estomac, des tremblements, une rougeur de la peau et des démangeaisons.

Interactions médicamenteuses
L'orphénadrine peut augmenter les effets secondaires des antidépresseurs, des antispasmodiques, des antiparkinsonniens, de certains antihistaminiques, des tranquillisants, des analgésiques et des autres relaxants musculaires. Ce médicament augmentera aussi l'effet anti-parkinsonnien de la lévodopa et l'effet hypertenseur du Parnate, du Marplan et du Nardil.

Par ailleurs, il diminuera l'effet de la griséofulvine et de la phénylbutazone. Administré avec de la chlorpromazine, il peut causer de l'hypoglycémie chez les personnes susceptibles.

Précautions
L'orphénadrine peut causer de la somnolence et des étourdissements et réduire la capacité de conduire une automobile ou de manoeuvrer des machines demandant de l'attention. L'alcool augmente cet effet de somnolence.

Un usage prolongé de l'orphénadrine demande des vérifications des fonctions rénale et hépatique et de la formule sanguine; des altérations de ces fonctions ont été reliées à l'utilisation de ce médicament.

Alternatives
L'orphénadrine ne devrait jamais être utilisée comme seule thérapeutique pour soulager les spasmes musculaires. On lui préférera ou lui associera du repos et aussi éventuellement de la physiothérapie ou son équivalent.

Jugement global
Bien que l'orphénadrine semble avoir une action sur les muscles, on ne sait trop si celle-ci est liée à l'effet tranquillisant, à l'effet relaxant musculaire ou bien à l'effet placebo du médicament. Il semble qu'elle soit plus efficace dans le traitement des spasmes aigus et qu'il ne soit pas justifié de l'employer à long terme. C'est en fait un médicament dont l'activité est très limitée et dont l'utilité paraît douteuse.

L'orphénadrine existe aussi en association avec de l'AAS et de la caféine sous les noms de Norgesic et Norgesic Forte; on préférera généralement utiliser les comprimés contenant un seul ingrédient; on peut alors éventuellement associer ces produits, mais avec la possibilité d'ajuster les dosages de façon plus appropriée.

 



 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert