accueil médicaments Procyclidine, posologie et contre-indications.
 
   



Procyclidine, posologie et contre-indications.

Kemadrin  


Nom commercial:
Kemadrin, Procyclid.

Ordonnance requise

Indications thérapeutiques

La procyclidine est utilisée dans le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson et pour contrer les effets secondaires des tranquillisants majeurs (trifluopérazine, halopéridol...).

Posologie habituelle
La dose d'attaque est de 2,5 mg trois fois par jour; si cette dose n'est pas suffisante, elle peut être doublée après 5 ou 6 jours; la dose d'entretien se situe entre 2,5 à 5 mg trois fois par jour, avec une dose occasionnelle au coucher; certains malades peuvent cependant ne pas tolérer cette dose au coucher.

Les personnes âgées sont généralement plus sensibles à ce médicament; il vaut mieux alors débuter avec des doses plus faibles.

La procyclidine est mieux absorbée quand elle est prise aux repas; il est préférable de ne pas en ingérer dans l'heure qui suit la prise d'anti-acides et d'anti-diarrhéiques, car l'absorption en sera moins bonne.

L'action de la procyclidine débute en 1 à 2 heures et peut persister 24 heures. Une utilisation régulière durant 2 à 3 semaines peut cependant s'avérer nécessaire avant d'arriver à une activité optimale.


Contre-indications
L'allergie à ce médicament, le glaucome à angle fermé et l'obstruction duodénale constituent des contre-indications absolues à l'emploi de la procyclidine.

Les hommes qui souffrent d'hypertrophie prostatique et qui ont une certaine difficulté à uriner de même que les personnes souffrant d'instabilité cardiaque, d'insuffisance rénale ou hépatique, d'hypertension artérielle, d'obstruction intestinale, de même que les gens prédisposés au glaucome doivent utiliser la procyclidine avec beaucoup de précautions.

On ne connaît pas la sécurité de ce médicament durant la grossesse et on sait qu'il peut inhiber la lactation; on n'en recommande donc pas l'usage pendant ces périodes.

Effets secondaires possibles
Les effets les plus fréquents sont de la difficulté à uriner, une sécheresse de la bouche qui peut aller jusqu'à de la difficulté à parler, des nausées, de la céphalée, une vision embrouillée, de la nervosité et de la désorientation, des malaises gastriques et de la somnolence.

Plus rarement, des gens souffrent de constipation, de vomissements, d'euphorie, d'étourdissements, d'engourdissements aux doigts, d'apathie et de tendance dépressive. Les effets secondaires suivants demandent de contacter son médecin: de la douleur aux yeux, de la confusion, une éruption cutanée ou bien un accroissement des effets secondaires habituels avec en plus une difficulté à respirer, des modifications de l'humeur ou du comportement; ces symptômes laissent supposer une intoxication.

Interactions médicamenteuses
Tous les médicaments dépresseurs du système nerveux — barbituriques, antihistaminiques, analgésiques, hypnotiques et autres — peuvent combiner leurs effets avec la procyclidine et provoquer des réactions secondaires importantes.

La procyclidine diminue l'effet de la chlorpromazine. Les antiacides et les suspensions anti-diarrhéiques peuvent diminuer l'absorption et l'effet de la procyclidine. Prise concurremment à la primidone, la procyclidine peut produire une sédation excessive. Les patients souffrant de désordres mentaux traités aux phénothiazines ou à la réserpine risquent de voir augmenter leur psychose.

Précautions
Certains des effets secondaires de la procyclidine peuvent rendre dangereuses la conduite automobile ou la manipulation de machinerie lourde; la consommation d'alcool risque d'accentuer ces effets. La tolérance à la chaleur est diminée avec ce médicament; aussi faut-il faire attention aux coups de chaleur lors de l'exercice physique violent ou de l'exposition prolongée au soleil ou à la chaleur; les bains sauna sont aussi à éviter.

Un usage prolongé peut provoquer le glaucome; un examen périodique des yeux est donc important.

Après un usage prolongé, on réduira progressivement les doses pour éviter la recrudescence des symptômes.

Jugement global
La procyclidine comme d'ailleurs tous les anti-parkinsonniens actuellement disponibles ne constitue qu'un traitement symptomatique; il s'agit donc de voir dans chaque cas s'il en résulte une amélioration telle qu'il vaille la peine d'en endurer les effets secondaires.

La procyclidine peut être utile dans les cas de parkinsonnisme légers à modérés; dans les cas plus sévères, on devra rajouter d'autres substances médicamenteuses. On ne devrait pas l'employer pour des périodes qui dépassent les 3 à 6 mois. Habituellement, la procyclidine soulage plus efficacement la rigidité que les tremblements.

L'utilisation de la procyclidine pour réduire les effets secondaires des tranquillisants majeurs est une pratique douteuse; dans la plupart des cas, il suffirait de réduire le dosage de ces sédatifs pour en diminuer les effets secondaires, au lieu d'ajouter un autre médicament qui lui aussi risque d'entraîner ses propres inconvénients.


 
   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert